Caractéristiques des principaux sites

Nom du site
Type de plongée
et accès
Profondeur
moy./max. (pi.)
Niveau
minimal
(Québec)
Risques
particuliers

Empress of Ireland
Épave, profonde (bateau)
110 / 145
B (dessus) ou C (ensemble du site)
Courants forts, obscurité, structure instable, enchevêtrement, froid, narcose, visibilité réduite

Germanicus
Épave (bateau)
55 / 75
B
Courants forts, froid, il est
Extrêmement important de bien choisir le moment dans le cycle de marée pour cette plongée.

(ancien) HMCS Nipigon
Épave, profonde (bateau)
90 /120
B (structure) ou C (pénétration)
Courants forts, obscurité, enchevêtrement, froid, narcose, visibilité réduite

Barge de Pointe-au-Père
Épave (bateau)
55 / 60
A
Courants forts, froid, visibilité réduite

Jetée de Pointe-au-Père
Jetée (rivage)
20 / 30
A
Froid, roches instables par endroits
Plonger le côté protégé du vent

Les Ilets (Méchins)
Récif (rivage)
20 / 35
A
Froid, courant, distance du rivage
Éviter la marée descendante, accès publique limité

Deuxième récif (Méchins)
Récif (bateau)
65 / 100
B
Froid, courant
Éviter absolument la marée descendante

Barge de Cap-Chat
Épave (rivage)
15 /25
A
Froid, visibilité réduite, accès dangereux
Prudence requise dans les roches pour l'accès

Petit Lac Macpès
Lac, profonde (rivage)
55 / 105
A
Froid, visibilité réduite
Visibilité souvent très limitée sous la thermocline, accès privé

 

Tiré du Règlement sur la qualification en plongée subaquatique récréative:

Les niveaux de qualification de plongeur sont : classe A, classe B et
classe C. Ces qualifications signifient que le titulaire du certificat peut
effectuer une plongée subaquatique récréative à l'aide de gaz comprimé
respirable dans les conditions suivantes seulement :

1° pour un plongeur ­ classe A :

a) la plongée doit être effectuée de jour ;

b) la plongée doit se faire dans un endroit permettant une remontée
directe à la surface ;

c) la plongée doit se faire dans un site pourvu de repères visuels
permettant au plongeur de s'orienter ;

d) la plongée doit se faire à une profondeur maximale de 18 mètres
en respectant les limites de non-décompression ;

2° pour un plongeur ­ classe B :

a) la plongée peut être effectuée à toute heure ;

b) la plongée doit se faire dans un endroit permettant une remontée
directe à la surface ;

c) la plongée doit se faire à une profondeur maximale de 30 mètres
en respectant les limites de non-décompression ;

3° pour un plongeur ­ classe C :

a) la plongée peut être effectuée à toute heure ;

b) la plongée doit se faire dans un endroit permettant une remontée
directe à la surface ;

c) la plongée doit se faire à une profondeur maximale de 40 mètres
en respectant les limites de non-décompression.

A.M. 2002-01, a. 1.

2. Malgré l'article 1, un plongeur ­ classe A peut effectuer une plongée
subaquatique dans les mêmes conditions qu'un plongeur ­ classe B à
condition d'être accompagné d'un plongeur ­ classe C qui détient aussi un
brevet de Chef de plongée mentionné au paragraphe 9 de l'annexe 1 ou que la
plongée soit supervisée par le titulaire d'un certificat de moniteur.

De plus, le titulaire d'un certificat de plongeur ­ classe A, B ou C qui
est aussi titulaire d'un certificat mentionné à l'annexe 1 peut aussi
effectuer une plongée spécialisée telle que décrite à cette annexe.

A.M. 2002-01, a. 2.

Réréfer au texte du règlement complet pour les détails. Le site de la FQAS comporte aussi des informations importantes

Les images ne sont pas libres de droits ©Larocque-2006-2015 (subh2o2@yahoo.com)

Courriel:  info@centredeplongeebsl.com

© Centre de plongée du Bas St-Laurent 2015